Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Food Innovation

Le blog des actualités et innovations agroalimentaires

Publié par Céline sur
Les insectes arriveront-ils dans nos assiettes ?

De nos jours, l’obésité tend à devenir un véritable problème de santé publique. La sécurité alimentaire est menacée et l’augmentation de la consommation de viande constitue un véritable danger pour la planète. (L’élevage génère près d’un cinquième des émissions mondiales de gaz à effet de serre.)

Face à ces problèmes, les insectes, dont les qualités nutritionnelles sont reconnues, pourraient constituer une alternative intéressante. Ils permettent de nourrir un grand nombre de personnes en leur apportant une alimentation équilibrée, sans matière grasse. Les Occidentaux en sont peu friands, alors qu’ils sont déjà très consommés en Asie du sud-est et dans certains pays d’Afrique et d’Amérique du Sud.

La production d’insectes a pour avantage d'être relativement facile, peu coûteuse et respectueuse de l’environnement car non-productrice de gaz à effet de serre. Produire un kilo de ‘’viande d’insecte’’ équivaut à un douzième de la nourriture nécessaire pour produire un kilo de bœuf.

Les insectes arriveront-ils dans nos assiettes ?

L’entomophagie est une pratique ancienne, qui remonte à la Grèce antique.

Selon les chiffres de la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, au moins 527 insectes différents sont consommés dans de nombreux pays :

  • l’Afrique du Sud et le Botswana en Afrique,

  • le Venezuela et la Colombie en Amérique du Sud,

  • le Laos, le Cambodge, la Thaïlande, le Vietnam, la Chine ou le Japon en Asie.

Les insectes arriveront-ils dans nos assiettes ?

Depuis une dizaine d’années, on redécouvre le fort potentiel nutritif des insectes : riches en protéines, en vitamines A et B et en minéraux.

Plusieurs pays commencent à s’y mettre, et des restaurants et livres dédiés à la cuisine des fourmis au miel, sauterelles grillées, brochettes de crickets et autres larves au chocolat font leur apparition.

Les insectes arriveront-ils dans nos assiettes ?

La France accuse quant à elle un retard certain. Alexis Chambon fait figure de précurseur : il est le seul restaurateur et fournisseur français de plats servis avec des insectes (0,75€ le cricket, 15€ le menu dégustation). Le cuisinier espère développer la tendance et vend ses produits dans des salons :

« Nous cuisinons surtout des grillons, des phasmes, des crickets, des teignes de ruche, parce qu’on les trouve en Europe. Nous avons nos propres élevages et proposons toutes sortes de produits, bonbons, sucettes ou pizzas. C’est une véritable gastronomie. Nos produits sont frais et nous cherchons toujours à innover. »

Enfin, des sites comme InsectesComestibles.fr permettent de commander bonbons, sucettes, apéritifs aux insectes et proposent des recettes.

Les insectes arriveront-ils dans nos assiettes ?

L’objectif de la FAO est d’établir une sécurité alimentaire d’ici 2015 et la consommation d'insectes y joue un rôle. Environ 1400 espèces comestibles ont été recensées.

Depuis le début des années 2000, l'organisation met en place des programmes pour faciliter l’élevage et la culture des insectes.

Elle cherche à promouvoir cette nourriture à travers des programmes de recherche sur les apports des insectes, une communication plus large, et des aides pour les pays souhaitant développer leur consommation.

La FAO projette d’organiser d’ici 2013 la première conférence globale sur l’entomophagie.

Alors, un petit ragoût de sauterelles, des punaises en sauce, des frites de scorpions ou une pizza aux larves, ça vous tente ?

Bon à savoir : nous absorbons sans le savoir environ 500g de résidus d’insecte par an, en croquant un fruit ou un bout de pain !

À propos

Food Innovation

“Étudiante en cinquième année en école d'ingénieurs, j'ai choisi d’effectuer ma spécialisation dans un domaine qui me passionne : la communication et le marketing des produits agroalimentaires. Je publierai donc dans ce blog des articles d'actualité qui je l'espère, vous intéresseront !”

Rédigé par Céline

Articles récents

Hébergé par Overblog