Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Food Innovation

Le blog des actualités et innovations agroalimentaires

Publié par Céline sur
La vache qui rit au rayon frais ?

La Vache qui rit

La Vache qui rit est un mélange de fromages fondus de fabrication industrielle du groupe Bel.

C'est le fromage fondu le plus consommé dans le monde !

Chaque pays où la Vache qui rit est exportée a sa propre recette, en fonction des goûts et des besoins de la population.

Elle est composée de lait, de fromages à pâte pressée (emmental, gouda, edam, cheddar), de beurre, de poudres de lait, de sels de fonte et d'acide citrique comme correcteur d'acidité.

Le procédé de production fait intervenir un traitement thermique à haute température, immédiatement suivi par un conditionnement à chaud dans l'emballage final scellé, ce qui assure l'étanchéité.

Il n'y a donc pas d'inconvénient à conserver la Vache qui rit à température ambiante modérée, grâce au traitement UHT. Vous pouvez les conserver en dehors de votre frigo, comme pour les Apéricubes...

La vache qui rit au rayon frais ?

Alors pourquoi retrouve t-on ces fromages fondus au rayon frais de nos grandes surfaces ?

Tout simplement parce que cela rassure la plupart des consommateurs, qui les associent à du fromage tartinable devant se conserver au frais.

De plus, pour les industriels et distributeurs, ces produits sont présents dans un rayon beaucoup plus fréquenté, ce qui par conséquent augmentera les ventes. Malin...

La vache qui rit au rayon frais ?

Une réussite en Afrique

Saviez-vous que 40% des portions de Vache qui rit fabriquées sont écoulées en Afrique ?

Avec un produit parfaitement adapté aux conditions locales, résistant à la chaleur et se conservant 9 mois hors froid, la Vache qui rit connaît un succès énorme.

Le chiffre d'affaires de Bel a augmenté de 72% depuis 2008 et déjà de 29% sur le premier semestre 2012. L'Algérie est le premier marché au monde et le Maroc le second.

Bel a déjà 150 millions de consommateurs sur le continent africain, pour lesquels l'industriel a diversifié sa gamme avec différents arômes (olives, barbecue...) et enrichi ses recettes en calcium et vitamines pour pallier les carences nutritionnelles.

La vache qui rit au rayon frais ?

Bel doit son succès à son adaptation au contexte régional.

Un quart des ventes de Vache qui rit se fait à la portion (15cts, contre 30cts en Europe) pour tenir compte du faible pouvoir d’achat des populations. Ce produit remplace progressivement la margarine dans les en-cas de la journée.

Chaque année, 12 milliards de Vache qui rit sont vendues sur le continent, dont un quart à la portion et à 90% sur les marchés et par les vendeurs de rue.

Les 10% restants sont écoulés dans les supermarchés, qui se développent parallèlement aux commerces informels. Leur essor accompagne celui des classes moyennes qui, de 20% de la population africaine aujourd'hui, devraient doubler d'ici 2030 à 400 millions d'individus et atteindre 660 millions en 2050.

Le groupe a donc un bel avenir devant lui...

À propos

Food Innovation

“Étudiante en cinquième année en école d'ingénieurs, j'ai choisi d’effectuer ma spécialisation dans un domaine qui me passionne : la communication et le marketing des produits agroalimentaires. Je publierai donc dans ce blog des articles d'actualité qui je l'espère, vous intéresseront !”

Rédigé par Céline

Articles récents

Hébergé par Overblog